Don’t get lost in translation : se préparer aux épreuves de langues

Les oraux de langues sont bien souvent les épreuves les plus redoutées par les candidat.e.s. Certaines personnes renoncent même à s’inscrire au concours à cause de celles-ci. Nous espérons donc les démystifier au moins un petit peu dans cet article.

Le jour où j’ai cru rater mon concours

Après vous avoir donné nos conseils pour préparer au mieux les différentes épreuves du concours de conservateur.trice. de bibliothèques, l’AECTB a eu envie de partager avec vous nos moments de doute. Quatre anciens élèves vous racontent comment ils ont cru ne jamais réussir à décrocher le Saint Graal.
Nous espérons que ces témoignages vous aideront à surmonter vos moments de creux.

La dernière ligne droite… ou : « Aaaahh, je n’ai rien à me mettre ! »

Pourquoi le look serait si important ? Après tout, tu peux penser légitimement que dans ce concours on juge des connaissances, des aptitudes, une motivation et une expérience qui peuvent faire rayonner le monde de la culture ?
Oui, mais pas que.
Console-toi, voici des recommandations de bon sens pour arriver avec toutes les chances de ton côté, et des témoignages de personnalités qualifiées pour t’orienter…

Le stress, mieux le gérer pour en faire un allié

Nous n’allons rien « divulagâcher » en vous disant que tous les candidats aux concours ont dû faire face au stress, que ce soit dans la préparation des épreyves, le jour J, ou dans l’attente des résultats.
Si la préparation en amont des épreuves est un élément clé pour votre réussite, parfois, la peur de l’échec est tellement forte qu’il est quasiment impossible de mettre ses neurones en ordre de marche. L’AECTB vient vers vous avec cinq trucs qui, en plus d’une bonne hygiène de vie, pourront vous aider à mieux appréghender le stress du jour J.

La conversation de culture générale avec le jury : méthodologie

La conversation avec le jury ressemble par son format à l’épreuve de motivation professionnelle : la plupart des conseils et la méthodologie que nous proposons dans l’article traitant de cette épreuve s’appliquent pour celle-ci également.
Nous profitons néanmoins de cet article qui présente les spécificités de l’épreuve de culture générale pour proposer une méthodologie alternative. Pour choisir celle qui vous convient le mieux, vous pouvez les tester, les fusionner, emprunter des idées à l’une ou l’autre pour compléter votre propre méthodologie… Bref, faites-en quelque chose de personnel !

L’entretien sur la motivation professionnelle

Ça y est, les résultats d’admissibilité du concours de conservateur.trice sont tombés, et vous avez eu la joie de voir votre nom dans la liste des admissibles. Félicitations ! Vous venez de passer une barrière difficile, vous pouvez en être fier. Malheureusement, l’heure n’est pas encore au repos du guerrier. Car cette réussite vous a ouvert l’accès à la deuxième partie du concours : les épreuves orales. Parmi elles, l’entretien sur la motivation professionnelle, une épreuve qui peut se révéler assez nébuleuse lorsqu’on la passe pour la première fois. Pas de panique, voici quelques éléments pour comprendre en quoi consiste cet oral et pour le préparer au mieux.

La composition au concours de conservateur.rice territorial.e de bibliothèques

Après la recette pour une note de synthèse réussie, nous vous proposons ici des conseils qui ont fait leurs preuves pour la rédaction de la composition de culture générale, qui viendront compléter les indispensables manuels de préparation ou les conseils d’autres lauréat.e.s.